Les blabla de Laura #1 : La panne de lecture

Hello, hello ! 

J'espère que vous allez bien et que vous êtes en forme pour cette nouvelle semaine. De mon côté les choses vont beaucoup mieux, j'ai retrouvé mon énergie et ma motivation! 

Comme vous pouvez le constater, le titre de mon post du jour comporte un petit "#1" ce qui signifie tout simplement que je lance une nouvelle catégorie d'articles sur le blog. Cette nouvelle catégorie d'articles n'est rien d'autre que "les blabla de Laura". J'ai décidé de créer cette catégorie d'articles car il y a de nombreux sujets qui me tiennent à coeur, dont j'ai très envie de vous parler, mais honnêtement je ne savais pas vraiment où les placer au sein de mon blog. Étant donné que j'ai de plus en plus d'idées à ce sujet, j'ai tout simplement décidé de créer une nouvelle catégorie où vous pourrez retrouver tous ces petits articles! 

La parenthèse étant faite, nous pouvons passer aux choses sérieuses, à savoir mon premier blabla! Et aujourd'hui j'ai décidé de vous parler de la panne de lecture. Si le sujet vous intéresse, je vous invite à lire la suite ! :) 

Je lis depuis mon plus jeune âge. J'ai toujours apprécié avoir un bouquin entre mes mains. Le sentir, le toucher, le dévorer. Au plus je grandissais et au plus mon envie d'évasion grandissait en moi. Aujourd'hui j'ai 21 ans et je voudrais pouvoir lire les livres de la Terre entière. Je sais bien que cela est impossible mais l'espoir fait vivre comme on dit! Haha. Durant mon enfance et mon adolescence, on ne peut pas dire que j'avais de panne de lecture. Peut-être parce que je ne savais pas encore qualifier ça, je ne sais pas. Mais je n'en ai pas le souvenir.

Ma première panne de lecture a eu lieu cet été et j'ai eu envie de partager cela avec vous car je pense que la première panne de lecture est toujours la plus effrayante. En tout cas, ça a été le cas pour moi. 
@Pinterest

Comme je vous le disais précédemment, j'ai toujours eu l'habitude d'avoir un livre entre les mains. Et là, durant cet été magnifique, le simple fait d'avoir un livre entre les mains, ne m'attirait pas. Vous dire que je n'ai pas lu durant l'été serait vous mentir car j'ai lu. À un rythme totalement différent. Beaucoup plus lent. Je n'en ressentais pas le besoin, ni même l'envie. Et je crois, que c'est ce deuxième point qui me faisait de la peine et qui me faisait peur. L'envie de lire je l'avais constamment en moi, peu importe l'histoire qui se formait devant mes yeux. Et je pense, qu'à ce moment-là, qu'au moment de cette panne, je m'imaginais que je n'aurais plus jamais envie de lire. 

Il faut savoir qu'un livre peut avoir un pouvoir fou sur vous. Il peut faire naître une passion, vous faire grandir, vous faire réfléchir, vous faire rêver. Un livre, ce n'est jamais qu'un simple objet. Je pense avoir besoin de livres dans ma vie pour me sentir complète car c'est ce qui me forge et me fait évoluer. Cet été, j'ai eu peur, oui, car j'avais l'impression que je ne ressentirai plus jamais ce sentiment. Ce lien si particulier que l'on ressent lorsqu'on est un lecteur assidu. 

Cet été j'ai donc lu, très lentement. J'avais beau choisir des histoires qui me correspondaient parfaitement, je n'arrivais même pas à me plonger dans l'histoire. Il y avait toujours une partie de moi qui restait totalement détachée de l'histoire. De ce fait, c'était vraiment très dur pour moi de me replonger dans le livre. 

Pour compenser tout ça, je me suis achetée de nombreux livres qui me faisait de l'oeil durant le mois d'Août. Me retrouver au milieu d'une multitude de livres ne m'a pas laissé insensible (mon chéri est témoin). J'étais totalement excitée. Heureuse. Et bizarrement, l'envie de lire m'est revenue petit à petit. Avoir tous ces livres sous mes yeux, m'a motivé surtout que j'ai principalement choisi des livres aux tendances automnales/hivernales. J'ai donc terminé mon mois d'août avec une lecture toute douce pour ensuite pouvoir me plonger dans ces lectures tant attendues à partir de mon mois de septembre. 

Au final, ce qu'il faut se dire c'est qu'une panne de lecture n'a rien de dramatique. Il faut simplement trouver le moyen de la gérer. Il y a des pannes plus ou moins longues. Mais ce que je vous conseille c'est de vous écouter. Écoutez vos envies, suivez votre instinct. Rien ne sert de se forcer ou de culpabiliser. On ressort toujours plus fort et toujours plus motivé après une panne de lecture! Et qui sait, peut-être que vous allez découvrir de nouveaux genres qui vous correspondent plus ;) 

Love, 

Commentaires

Articles les plus consultés