Et si on venait aux nouvelles ?

Le mois d’Août pointe déjà le bout de son nez… Que le temps passe vite!
Si vous me suivez depuis longtemps, vous savez que j’avais pour habitude de faire des récapitulatifs de mes mois passés. Cela fait un moment que je ne l’ai plus fait, et honnêtement ça me manque beaucoup. J’ai donc décidé de redonner vie à cette catégorie d’articles.
Aujourd’hui je vais donc vous donner quelques nouvelles concernant les derniers mois passés mais également partager avec vous mes projets futurs.

L’instabilité

Si je devais effectivement vous décrire les deux mois qui viennent de passer, je pense qu’instabilité est le mot parfait. Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, notamment Facebook, vous avez dû voir que j’ai été au rattrapage de mes examens. À ce moment précis, j’étais très déçue et perdue. J’avoue. Je ne savais plus trop où me positionner par rapport à tout ça. Je ne savais plus ce que je valais et surtout ce que je voulais. J’ai donc écouté mes proches et j’ai donné le maximum que je pouvais lors de ma session de rattrapage. C’était  très intense mais ça ne m’a pas dérangé. Du moins pas au début. La dernière semaine de rattrapage a été très compliquée. Non seulement parce que je n’arrivais plus à me concentrer mais surtout parce que mon cerveau refusait de coopérer. Mon corps me lâchait et je ne pouvais rien y faire.
À cette suite j’ai patiemment – et anxieusement – attendu les résultats de cette session. Et là, ça a été un électrochoc. Les efforts que j’avais fournis n’avaient pas suffit. Et croyez-moi j’ai vraiment tout donné. À la vue de mes notes, j’étais vraiment dépitée. Totalement perdue. Tout était en train de s’embrouiller dans ma tête. J’en étais même arrivée à remettre mes études en question. Je me sentais nulle, sans avenir. Vide. Oui voilà, j’étais vidée. À ce moment-là j’ai dû faire un choix et un choix pas si facile. Est-ce que je persévérais ou est-ce que j’arrêtais tout pour repartir sur de nouvelles bases ? 

Le renouveau

Comme vous vous en doutez, le mois de juillet n’a pas vraiment bien commencé. Ajoutez à cela des éléments extérieurs qui ont encore plus chamboulé ma vie. J’étais totalement paumée. Le problème dans ces moments-là, c’est qu’il faut être rapide. Il faut se poser les bonnes questions. Rapidement. C’est donc en moins de 24H que j’ai dû prendre ma décision finale. Je ne vous cache pas que c’est un choix que j’avais en tête depuis pas mal de temps, dû aux aléas que j’ai rencontré durant mon cursus. Mais finalement, lorsqu’on se retrouve au pied du mur, la décision s’avère être encore plus compliquée à prendre.
Je me suis donc lancée. J’ai décidé de changer de faculté. Je suis toujours dans l’attente d’une réponse, qui je l’espère, sera positive. Dit comme ça, ça ne semble pas si terrible. Mais croyez-moi, lorsque vous avez vos habitudes, vos amis, c’est très compliqué de prendre du recul. De se détacher de tout ça.
Je ne vous cache pas que j’étais vraiment à deux doigts de tout quitter pour me diriger vers autre chose. Simplement, je suis actuellement dans les études qui m’ont toujours passionné et je n’ai pas envie de regretter cet abandon plus tard. J’ai donc décidé de poursuivre ma Licence.

Des projets …

Ce changement, est, bizarrement un grand soulagement pour moi. Je vois ça comme un nouveau départ. Comme une deuxième chance que l’on me donne. Je sais que ça ne va pas être facile mais je garde espoir. Il y a beaucoup de choses que je souhaite changer. Des choses qui touchent à mon cursus universitaires mais qui touchent aussi à ma vie privée.
Je me suis toujours donnée à fond pour mes études. J’adore mes études. Et je sais que c’est une chance. De ce fait, j’ai décidé de mettre cet atout à profit. Je vais élargir mes projets, mes envies, me donner les moyens de réussir.
Dans tout ce changement, je n’oublie pas le blog. De ce côté là, j’en ai conscience, je n’ai jamais été très stable dans le sens où, il y avait toujours du changement. Et bien je suis désolée de vous dire ça, (pas vraiment désolée en fait) mais il va y en avoir encore. Cependant, il va falloir avoir un peu de patience car le changement ne va pas se faire tout de suite. J’ai plusieurs projets qui vont prendre du temps mais qui je suis sûre, vont être bénéfiques à cette aventure que je partage avec vous.
Je ne vous cache pas que j’ai très envie de vous en dire d’avantage dans cet article. Néanmoins, je vais me retenir car je préfère garder quelques surprises. Et puis, surtout, je préfère attendre de voir si tout ce que je souhaite réaliser, est, réalisable.

Vers un futur bien plus beau

J’ai la chance d’être entourée par des personnes qui m’aiment et qui m’épaulent. Des personnes ayant de très bons conseils et sans qui, je ne serais peut-être pas en train de vous écrire tellement que je manque de confiance en moi.
Tout ce que je peux vous dire, c’est que j’ai traversé un énorme courant de doutes et de peurs mais qu’aujourd’hui j’en suis sortie indemne. La tête remplie de projets et d’ambition. Je sais ce que je veux, et je ferai tout pour réussir. Nos échecs ne vous tuent pas, ils nous aident à avancer.À très vite, je vous embrasse. 
Love,

Commentaires

Articles les plus consultés